Guide complet sur l’isolation toiture pour 2020

Guide complet sur l’isolation toiture pour 2020

12 avril 2020 0 Par Stéphanie

Bien isoler la toiture relève d’un confort thermique. Cette opération vise à limiter la perte de chaleur qui se fait par le toit. De plus, elle permet d’améliorer la qualité de vie à l’intérieur. L’air sera plus assaini car la maison sera moins exposée aux soucis de sécheresse et d’humidité.

Pourquoi isoler la toiture ?

L’isolation vise à réduire les échanges de chaleur entre l’environnement extérieur et l’intérieur du logement. Cela permet garder ce dernier plus frais en été et de le maintenir chaud en hiver. Dans le cas de l’isolation toiture, l’objectif étant de limiter la déperdition de la chaleur par le toit. En effet, la toiture est l’élément le plus important d’un habitat. Il est le premier à être en contact avec l’extérieur.

La négligence de l’isolation du toit expose l’habitation à divers risques. D’abord, il faut savoir que cet élément totalise à lui-seul jusqu’à 30% des déperditions de chaleur. S’il est mal ou non isolé, cela aura tendance à faire grimper la facture de chauffage. Il faut ajouter à cela le confort acoustique pour les occupants de la maison. L’isolation du toit permet de réduire fortement les nuisances sonores venant de l’extérieur.

Isoler la toiture c’est aussi préserver la maison des problèmes de sécheresse et d’humidité. Cela permet d’éviter les surcoûts liés à la réparation des dégâts qui en découlent. Evidemment, il convient toujours de vérifier l’origine de l’humidité et ensuite d’y remédier avec la solution adéquate. L’isolation n’étant pas toujours la méthode appropriée contre l’humidité.

Enfin, il ne faut pas oublier les habitations respectant les exigences en isolation profitent d’une importante plus value. Cette démarche vise en effet à rendre la bâtisse plus performante et moins énergivore. Ce type de bien qui intéresse les investisseurs dans le cadre d’une location ou d’une vente bien immobilier.

Isoler le toit par l’extérieur

Bien que peu utilisée, cette technique présente l’avantage de préserver l’intérieur de l’habitat. Tout en préservant la charpente, elle ne concerne pas le volume habitable. Il faut ajouter à cet avantage l’aisance dans l’exécution des travaux. L’isolation de la toiture par l’extérieur peut se faire en une seule étape. En outre, elle permet de préserver l’apparition des moisissures en laissant circuler la vapeur d’eau vers l’extérieur.

Différentes techniques peuvent être utilisées pour l’isolation toiture par l’extérieur. Parmi elles la technique du panneau sandwich qui se caractérise par sa facilité de pose. De plus, elle est compatible avec la RT2012. Ce procédé fait appel à l’utilisation d’isolants courants comme la laine de verre ou la laine de roche. Son principe consiste à placer l’isolant entre un revêtement extérieur et une face décorative.

La technique du sarking est une autre pratique courante pour l’isolation du toit depuis l’extérieur. Elle vise à piéger l’isolant entre l’ancienne et la nouvelle toiture. Bien qu’efficace, cette méthode est difficile à mettre en  place. De plus, elle ne convient pas à certains types de toit comme la toiture terrasse. Cela explique pourquoi elle est souvent délaissée au profit de la méthode des caissons chevronnés. Cette dernière consiste à poser des caissons assemblés au préalable sur les pannes de la charpente. Son avantage résiste à sa compatibilité avec plusieurs types de couvertures (tuile, tôle, bardage, etc.).

Isoler le toit par l’intérieur

De par son efficacité, l’isolation toiture par l’intérieur est la technique la plus choisie lors de l’aménagement. Deux options s’offrent à vous avec ce procédé. La première et la moins coûteuse est l’isolation sous rampants par le grenier ou les combles. Cependant, elle n’est pas possible si l’intérieur de la toiture n’est pas accessible. Avec cette méthode, le choix de l’isolant se fera en fonction de l’espace disponible. L’isolation tient également compte de l’épaisseur et de la nature de l’isolant.

La seconde option est l’isolation sous toiture qui s’avère plus coûteuse. En effet, elle demande une intervention plus compliquée. D’abord, elle exige de poser sur le toit le matériel isolant. Ensuite, il faudra remettre en état la couverture d’étanchéité.

Néanmoins, l’isolation du toit par l’intérieur se révèle dans l’ensemble moins compliquée. En outre, cette technique convient à toutes les formes de toiture. De plus, elle permet l’utilisation de différents types de matériaux de couverture.

Coût de l’isolation de la toiture

Le budget à prévoir pour ce type de travaux dépend surtout des isolants utilisés et de la surface à isoler. La technique à mettre en œuvre influence également le coût de l’isolation toiture. En tout cas, l’isolation par l’extérieur se révèle plus chère  car le coût peut parfois dépasser les 150 euros par m². Dans le cas de l’isolation par l’intérieur, il faut compter entre 16 et 53 euros par m² pour isoler les combles perdus. S’il s’agit de combles aménagés, il faut prévoir entre 30 et 75 euros par m² pour les travaux.

En tout cas, il existe des aides accordées aux personnes réalisant des travaux d’isolation en France. L’ANAH propose par exemple une aide financière aux foyers modestes via son programme « Habiter Mieux ». Plafonnée à 2 000 euros, cette aide est proposée aux propriétaires occupants et bailleurs.

Il y a aussi l’éco-prêt à taux zéro, une aide relative à l’isolation des combles. Il est proposé aux propriétaires d’un bien construit avant 1990. Pour l’obtenir, il faut en revanche entreprendre un lot de travaux, par exemple, isoler avec le toit d’autres éléments comme les murs de l’habitat. Ce prêt est intéressant dans la mesure où plus les travaux engagés sont importants, plus le prêt augmente. Par exemple, il est possible de prétendre jusqu’à 30 000 euros de prêt en entreprenant 3 travaux simultanés.

Une réduction de TVA de 5,5% est également proposée dans le cadre de l’isolation toiture. Plus précisément, cette taxe réduit concerne les travaux d’isolation des combles. Cette aide financière est accordée pour les bâtisses achevées depuis au moins 2 ans. Attention, les travaux doivent être réalisés par une entreprise de  bâtiment pour pouvoir bénéficier de cette aide. A côté du l’éco-prêt à taux 0, ce TVA réduit paraît toutefois intéressant. En effet, il peut être appliqué aussi bien pour la résidence principale que pour la résidence secondaire.

En tout cas, il faut garder en tête que les travaux d’isolation représentent une certaine dépense. Il vaut mieux solliciter un devis auprès de l’entreprise qui se chargera des travaux. C’est après cette démarche que vous pouvez voir parmi les aides possibles pour renflouer les dépenses.