Se préparer à l’utilisation de grande quantité de données dans les Villes Intelligentes

Se préparer à l’utilisation de grande quantité de données dans les Villes Intelligentes

26 septembre 2019 0 Par Makrem

Chaque année des millions de personnes s’installe dans les villes. Et d’ici 2050, 68 % de la population mondiale devrait vivre dans les villes, et 90 % de cette croissance démographique urbaine devrait se produire en Asie, Europe et Afrique. Pour faire face à ce déplacement massif des populations, les experts essayent depuis des décennies d’améliorer la qualité de vie dans les villes. Ce qui aboutit au concept de « ville intelligente ». L’objectif de ce dernier est d’utiliser la technologie pour améliorer les services qu’offre une ville à ses résidents.

Quel rôle jouent les données dans la création des villes intelligentes ?

Imaginez qu’un affichage sur le tableau de bord de votre voiture vous avertisse sur les conditions météorologiques pouvant avoir un impact sur votre parcours habituel. Une fois arrivé à votre lieu de travail, vous recevez une autre alerte vous informant sur la place de stationnement la plus proche !

De nos jours, les villes adoptent de plus en plus les technologies comme “Big Data”, l’Internet des objets (IoT)… pour créer ce que beaucoup appellent « la ville du futur ». Notamment, avec la mise en place des ressources de connectivité (fibre communautaire, Wi-Fi municipal) ou d’applications à usage unique (éclairage public intelligent par exemple).

Quelques villes ont commencé à valoriser une approche plus tournée vers l’avenir qui recoupe de multiples applications Smart City, en se concentrant sur les données comme élément commun. C’est le cas de Marseille sous la responsabilité de l’adjoint au Maire chargé du Numérique, Daniel Sperling

Les différentes de données nécessaires à la création d’une ville intelligente

Pour devenir une ville intelligente, il faut avoir des données fiables pour surveiller et anticiper les phénomènes urbains. Pour cela, les villes ont besoin de trois types de données :

  • des réseaux de communication à haut débit ;
  • des applications spécifiques permettant de traduire des données brutes;
  • faire accepter le changement. De nombreuses applications ne réussissent que si elles sont largement adoptées et parviennent à changer les comportements.

Ces différentes données peuvent aider à une gestion efficiente des services au bénéficie des usagers de la collectivité.

Enjeux des technologies pour la gestion de la ville

Le traitement des données nécessite un système de stockage efficace. Il y a déjà d’énormes quantités de données dans les villes. En revanche, la plupart d’entre elles répondent à des besoins spécifiques. Il faut une technologie pouvant relier toutes les informations et de les regrouper sur une plate-forme commune et unifiée.

La création d’une ville intelligente dépend de la manière dont les grandes quantités de données sont partagées et analysées. Pour cela, une plateforme de partage des données peut être envisageable par les villes. Elle améliorera la confidentialité, l’interopérabilité, la sécurité et le partage sécurisé des données, le développement agile des applications et les tests.

Enfin, un autre enjeu lié à la création de villes intelligentes est le coût l’installation d’un nombre suffisant de capteurs.
“Big Data” est à l’avant-garde de la création de villes intelligentes. Ce type de projet vise à fournir une connectivité omniprésente à l’échelle de la ville. Et les nouvelles technologies joueront un rôle primordial dans cette tendance croissante à créer la ville du futur.