Mots clés et Référencement naturel

Mots clés et Référencement naturel

16 avril 2019 0 Par Makrem

Moins tapés, ils sont  aussi généralement moins concurrentiels. Ces expressions, composées de plusieurs mots, sont très ciblées et possèdent le plus  souvent un bon taux de conversion. Il peut s’agir de la déclinaison d’une expression principale par ville, par couleur, par besoin d’information, par référence de produit, etc.

Par exemple, si vous référencez le site web d’une agence web-marketing à Paris,  « agence web marketing » et « Paris » seront vos expressions principales. Mais vous pourrez aussi travailler comme expressions secondaires « referencement naturel Paris », « agence SEO Paris »etc.

La grande majorité de votre trafic organique va s’appuyer sur ces mots-clés secondaires. Ils sont notamment stratégiques au début de vos actions de référencement : des expressions confidentielles sont moins concurrentielles et donc plus simples et plus rapides à positionner

Mots-clés secondaires pour Animalis.com

Les mots-clés secondaires vont notamment correspondre aux intitulés des sous-catégories et aux références des produits :

  • Croquettes sans céréales chien ;
  • croquettes  diététiques chat ;
  • arbres à chat design ;
  • jouets electroniques chat ;
  • croquettes chat Hill’s prescription urinary stress ;

Ne négligez pas vos mots-clés de marque

Lorsque vous travaillez votre référencement naturel, vous devez aussi penser à renforcer la visibilité de votre marque. Votre portefeuille de mots-clés doit inclure aussi des expressions qui reprennent le nom de votre marque. Pour certaines entreprise, les expressions de marque représentent une part importante de leur trafic  organique : le mot-clé  « TF1 »est tapé 1 million de fois chaque mois, le mot –clé « Nike » est quant à lui tapé 1,83 million de fois chaque mois.

Quelles que soit la notoriété de l’entreprise ou du site que vous travaillez, le travail de « branding » est important. Vous devez identifier les expressions les plus populaires sur votre marque et toutes celles qui peuvent avoir une influence sur les parcours de conversion de vos prospects et clients et donc, in fine, sur vos ventes. Des internautes, avant de passer commande, vont se renseigner sur votre réputation et décider s’ils peuvent ou non vous faire confiance. Arriver premier sur votre nom et des expressions stratégiques autour de votre nom vous permet de maîtriser le discours qui va être accessible aux internautes dès les premiers résultats.

Mots-clés de marque pour Animalis.com

Une marque suscite aussi des recherches d’internautes qui se renseignent sur sa réputation et ses valeurs, sur ses magasins, ses produits ou encore ses services :

  • Animalis
  • Animalerie Animalis
  • Animalis avis
  • Boutique Animalis Aubagne

S’appuyer sur le concept de longue traîne

Vous avez pris conscience de l’importance d’un référencement naturel reposant sur plusieurs groupes de mots-clés :

  1. Une sélection d’expressions principales, très concurrentielles ;
  2. Des expressions secondaires, plus ou moins longues et plus ou moins concurrentielles ;
  3. Des expressions de marque pour tirer parti de sa notoriété.

Vous savez aussi maintenant que l’essentiel du trafic d’un site ne repose normalement pas sur quelques  expressions très concurrentielles, mais sur une multitude d’expressions très ciblées, composées de plusieurs mots-clés. Cette stratégie a été pour la première fois explicitée en 2004 par Chris Anderson sous le terme de « long tail », ou longue traîne en français.

Cet entrepreneur et journaliste américain, en analysant le modèle économique des géants de l’e-commerce, s’est aperçu en 2004 que les paradigmes avaient changé. Jusqu’alors, la loi de Pareto primait : 20% des produits génèrent en moyenne 80% du chiffre d’affaires. Ce ratio s’explique par la structure même des magasins traditionnels : avec une place limitée, ils mettent en avant les produits les plus  populaires pour générer un maximum  de ventes et optimiser leurs marges.

plus d’info sur: formation rapide referencement naturel

Mais en e-commerce, la donne est différente. Les coûts de stockage sont beaucoup plus faibles, voire inexistants puisqu’il est même possible de vendre un article que l’on n’a pas en stock en le commandant au compte-gouttes au fournisseur. Les frais de présentation sont aussi quasi nuls: une nouvelle référence n’accapare pas de linéaire, il suffit d’ajouter une page sur un site web. Du coup, la réussite ne dépend plus de la capacité à optimiser la place disponible pour accroître les ventes de ses best-sellers, mais de la propension à proposer le catalogue le plus large possible. Imaginons que les dix meilleurs produits représentent chacun en moyenne 100.000 ventes par mois : nous obtenons 1 million de ventes mensuelles. C’est un beau score, mais si nous avons à côte 50 millions de références qui représentent en moyenne une vente par mois, nos 10 meilleurs produits ne représentent que 2% des ventes.
Il en va de même en référencement naturel, où le principe de longue traîne s’applique. Vous ne réaliserez pas la meilleure partie de votre trafic en vous positionnant sur une poignée d’expressions très tapées, mais particulièrement dures à positionner. Vous devrez vous appuyer sur un large périmètre de mots-clés, dont une grande proportion reposera sur des expressions confidentielles, composées de plusieurs mots. Prise individuellement, ces expressions génèrent peu de visites. Mais multipliées par dix, cent, mille, dix mille ou cent mille, ces visites représentent l’immense majorité de votre trafic organique.