Dentiste chirurgien : bien choisir une spécialisation

Dentiste chirurgien : bien choisir une spécialisation

27 février 2021 0 Par Sarah

À l’époque où la médecine connait un énorme progrès, la dentisterie propose de nombreuses spécialités. Après l’acquisition du doctorat en médecine dentaire, les nouveaux diplômés ont la possibilité de poursuivre leurs études en se spécialisant dans un domaine particulier. Le choisir n’est pas quand même une chose facile, car cela influe sur la carrière entière. Pour prendre la bonne décision, découvrons d’abord les types de spécialités dentaires. 

Quelles sont les différentes spécialités dentaires ?

On distingue de nombreuses spécialités dentaires. Chacune exige une expertise plus spécifique. Pour un dentiste chirurgien qui aime aider les enfants, il peut choisir comme spécialité le dentiste pédiatrique. Comme son nom le suggère si bien, cette branche s’applique à la prévention, aux soins et aux contrôles de la dentition des petits.

Il reste aussi possible d’opter pour la chirurgie buccale et maxillo-faciale après le diplôme de chirurgien dentaire. Cette spécialité s’intéresse au traitement des maladies ou de l’anomalie de la bouche, de la mâchoire ainsi que du visage.

Pour la médecine buccale, ce domaine évalue et traite non chirurgicalement les douleurs de la bouche, de la face et au niveau des articulations temporo-mandibulaires. La pathologie buccale et maxillo-facialese rapproche de cette branche en traitant aussi des troubles de façon non chirurgicale. Elle identifie l’origine du problème par un examen microscopique de tissus prélevés dans la bouche.

Quant à l’orthodontie, son objectif est de corriger les mauvaises structures dento-faciales. Et pour la parodontie, le domaine se charge des soins de tissus de soutien de la dent. La prosthodontie s’occupe de la restauration et du remplacement des dents naturelles pour rétablir la fonction du sourire.

Les passionnés en médecine dentaire peuvent aussi opter pour l’endodontie à titre de spécialisation. Cette discipline se consacre au traitement des problèmes du système canalaire interne d’une dent. Sinon, la radiologie buccale et maxillo-faciale s’intéresse à l’interprétation des clichés identifiant la source d’une maladie.

Comment choisir une spécialisation en médecine dentaire ?

 Il reste nécessaire de bien se renseigner sur les évolutions possibles avant de faire le choix. Il est à souligner que les études pour devenir un dentiste chirurgien durent généralement 6 ans. Si vous désirez vous spécialiser dans une branche particulière, vos années de formations s’accentuent. Pour ceux qui optent pour l’orthodontie, les études se poursuivent pendant 2 à 6 ans après l’acquisition du doctorat en médecine dentaire. Il faut ainsi en prendre en compte pour se préparer.

Beaucoup de dentistes pratiquants décident de s’inscrire dans les écoles spécialisées pour une meilleure évolution de carrière. Normalement, ils gagnent beaucoup plus en devenant un expert plutôt qu’un simple dentiste chirurgien. Si l’objectif est purement dans l’ordre financier, pourquoi ne pas opter pour une branche avec une rémunération alléchante. En France, un orthodontiste touche entre 7.307 euros bruts et 42.585 euros bruts par mois. En soustrayant les impôts et charges, il faut dire que ce revenu reste tout de même acceptable. Rien n’est mieux que de se renseigner auprès des cabinets de conseils. Ils peuvent vous guider à faire le bon choix.

Dans quel cas faire appel à un dentiste spécialiste ?

 Bon nombre de personnes commencent à avoir l’habitude dernièrement de consulter à part leur dentiste, un spécialiste. Dans la majorité des cas, c’est plutôt le premier qui réfère le deuxième en cas d’un traitement plus complexe et plus spécifique. Dans ce contexte, il est logique de s’adresser à cet expert.

Outre ce détail, beaucoup optent pour cette solution afin d’obtenir un second diagnostic sur un problème particulier. Il reste aussi envisageable qu’ils désirent une alternative aux traitements préconisés par leur dentiste habituel. Quoi qu’il en soit, il faut toujours prévoir un rajout pour le budget puisqu’on a affaire à un professionnel.