Comment juger la performance d’un chasseur d’appartement location ?

Comment juger la performance d’un chasseur d’appartement location ?

14 septembre 2021 0 Par Joel

Comment juger la performance d’un chasseur d’appartement location ?

Vous décidez d’accepter un chasseur immobilier car vous comprenez la différence entre un chasseur et un agent immobilier : vous avez pris la décision d’avoir quelqu’un à vos côtés ! En théorie, en tout cas. Dans cet article, comment juger de la performance des chasseurs d’appartements locatifs ?

N’acceptez pas de payer des frais d’étude 

Jusqu’à ce que vous trouviez le bien, vous ne pouvez en aucun cas accepter de payer. Selon les lois de Hoggett régissant le secteur immobilier, il s’agit d’une violation très simple. La grande majorité des chasseurs adhère à ce principe, mais d’autres continuent de proposer des arrangements pas nets.

Si cela correspond à un service d’intérêt spécifique (tels que des rapports, des études de marché, des analyses d’opportunités), déconnectez ce service de la recherche et payez spécifiquement pour ce service. Mais ne jamais accepter que l’acceptation de votre projet soit conditionnée à ces frais d’apprentissage ! Et assurez-vous que le rapport est clair et compréhensif afin que vous ne soyez pas surpris.

En fait, ces « frais de recherche » sont souvent un moyen détourné de s’assurer que les chasseurs d’appartements obtiennent le salaire le plus bas au début du projet, un moyen d’augmenter le coût de la recherche sans garantir les résultats. Dans ce cas, outre l’aspect juridique, la question la plus profonde est de savoir qui supporte le risque d’échec.

Refus de verser une indemnité au chasseur pour résiliation anticipée du mandat.

Pourquoi accepteriez-vous cela ? C’est au chasseur d’appartement location d’évaluer son risque. Dommage, s’il a mal évalué la relation de confiance et la faisabilité du projet, sa responsabilité est de faire cette évaluation et de comprendre votre projet avant de signer un mandat de recherche avec vous.

Si vous confiez totalement votre projet au chasseur, il est vrai que les deux parties ont très bien partagé l’information et se font très bien confiance, et tout le monde peut s’entendre sur la possibilité de réussite. Dans ce cas, pourquoi faut-il prévoir une indemnisation en cas d’arrestation avant la fin de la mission ?

Dans tous les cas, chaque autorisation de recherche de produit comporte une clause de « propriété » qui stipule que si l’acheteur achète finalement l’un des produits fournis après l’expiration de l’autorisation de recherche, les frais expirent toujours. Par conséquent, aucune compensation supplémentaire n’est requise.

Si l’agent prétend toujours être un chasseur immobilier, soyez prudent

Parfois, les agents immobiliers s’appellent également des chasseurs et proposent d’aider les acheteurs à trouver de futures propriétés après leur vente. Il faut dire que c’est un bon argument pour favoriser l’acceptation des tâches de vente, car dans un marché tendu, il est désormais plus difficile d’acheter que de vendre.

C’est une situation typique. Vous êtes acquéreur d’un futur bien immobilier, mais vous avez un appartement ou une maison à vendre avant. Vous avez la chance d’avoir un bien immobilier, et vous êtes dans un marché dit « tendu » avec peu d’offres et beaucoup de demandes. Ensuite, vous devenez très intéressant pour les agents immobiliers. Mais parce que vous aviez peur de vendre avant de l’avoir trouvé, vous avez ralenti vos ventes, vous avez raison !