Chauffeur VTC : comment en devenir un ?

Chauffeur VTC : comment en devenir un ?

12 janvier 2021 0 Par Stéphanie

Le métier de chauffeur VTC ou voiture de transport avec chauffeur attire actuellement de plus en plus de monde. Toutefois, contrairement aux idées reçues, le fait de disposer d’un permis de conduire ne suffit pas pour en devenir un. Il est essentiel de suivre une formation spécifique dédiée à cet effet. Aussi, il faut bénéficier d’un certain nombre de compétences professionnelles. Les détails dans les lignes qui suivent.

La formation à suivre pour devenir chauffeur VTC

Comme il a été dit précédemment, il est indispensable de suivre une formation VTC pour devenir un chauffeur privé avec le statut de VTC ou voiture de transport avec chauffeur. Pour cela, il est conseillé de se rendre auprès d’un centre de formation agréé. Cela permettra de se préparer à l’examen VTC. En somme, la formation permettra de préparer le candidat aux modules de l’épreuve. On peut citer la gestion d’une entreprise, la réglementation des transports, la compréhension du français et de l’anglais, la sécurité routière, la règlementation nationale des VTC et enfin le développement commercial. À noter que l’examen prend généralement la forme d’un QRC ou questions à réponses courtes et d’un QCM ou questions à choix multiples en fonction des épreuves. Sa durée est de 3 heures 50 minutes.

D’autres points à savoir sur cette formation

Il est bon de souligner que le prix de la formation VTC est en général très élevé. Néanmoins, il est possible de profiter de conditions tarifaires avantageuses en optant pour certains centres de formation disposant d’applications de chauffeurs. Il est d’ailleurs à savoir que le candidat peut devenir chauffeur VTC sans suivre la formation en question. Toutefois, il lui est tout de même recommandé de se rapprocher d’un centre de formation agréé afin de mieux préparer son examen. En outre, ce dernier se passe désormais auprès de la CMA ou Chambre des Métiers de l’Artisanat et non auprès de la Préfecture depuis l’entrée en vigueur de la loi Grandguillaume. A part la formation, tout chauffeur VTC est tenu de suivre un stage de formation continue de 14 heures au minimum tous les 5 ans. Ce stage peut être suivi dans un centre de formation agréé.

Obtenir la carte VTC : comment s’y prendre ?

Pour devenir chauffeur VTC, il est également indispensable de disposer d’une carte VTC. Pour l’obtenir, il faudra envoyer une demande à la préfecture du département de son domicile. Il faut toutefois remplir certaines conditions particulières. Ainsi, le candidat doit tout d’abord être titulaire du permis B depuis plus de 3 ans. Il doit aussi passer une visite médicale. Il doit d’ailleurs avoir suivi l’enseignement de PSC1 ou « prévention et secours civiques de niveau 1 ». Il doit enfin bien entendu valider l’examen VTC. La Préfecture procédera en outre à une vérification afin de s’assurer que le candidat n’a pas encore certaines condamnations sur le bulletin n°2 de son casier judiciaire. Parmi ces condamnations, il y a la conduite sans permis, la réduction de la moitié des points du permis de conduire et toute condamnation à au moins 6 mois de prison.