Tout savoir sur le métier de ferronnier

Tout savoir sur le métier de ferronnier

6 avril 2020 Non Par Amine

L’utilisation du fer dans la construction d’une maison n’est pas seulement d’ordre sécuritaire. En effet, il arrive que le fer soit utilisé dans le cadre décoratif. Quand on fait assez attention, il n’est pas rare de remarquer sur les portails en fer, ou sur le rebord en fer des escaliers, des motifs décoratifs en forme de fleur ou d’autres dessins. Ces chefs-d’œuvre qui attirent notre enthousiasme sont réalisés par des ferronniers.

Qu’est-ce qu’un ferronnier ?

Etant l’un des métiers les plus anciens du monde, le ferronnier est doté d’un savoir-faire précis qui lui permet de pouvoir travailler plusieurs métaux comme le fer, le bronze, l’acier, l’aluminium etc… il est capable donc de fabriquer, de modeler, de poser ou de réparer toutes pièces fabriquées en métal. Pour atteindre une version finale de son travail, le ferronnier s’appliquera sur les formes, l’aspect décoratif et les couleurs de ses créations (grilles, portails, rampes, chalumeau etc…). Il se chargera ensuite d’effectuer la pose de son œuvre sur le chantier.

Description de la méthode de travail d’un ferronnier

Pour concevoir ses créations, il est nécessaire que le ferronnier ait un peu de talent en dessin. En effet, avant de passer à la conception même, le ferronnier commencera d’abord son travail en faisant une représentation graphique de l’objet à réaliser. Ainsi, pour avoir un résultat excellent, il est primordial que ce dernier puisse écouter et bien comprendre la vision du client afin de lui confectionner un objet se rapprochant de la demande de ce dernier. Une fois la représentation graphique validée, il procèdera à la réalisation d’une maquette puis choisira ensuite avec soin les matériaux à utiliser.

Après tout ce travail préliminaire, vient maintenant la phase de conception. Pour confectionner l’objet, le ferronnier devra travailler les différents matériaux à utiliser et faire des alliages si nécessaire. Le métal est ainsi fondu et courbé avant que le ferronnier ne lui donne la forme voulue. Vous pouvez zn apprendr eplus sur ce blog de bricolage.

Il est néanmoins nécessaire de noter que chaque métal demande un savoir-faire et une technique de transformation propre à lui. Le ferronnier met donc en pratique des années d’expérience dans le but d’obtenir un résultat qui satisfera le client.

Les compétences nécessaires pour exercer le métier de ferronnier

Travailler un métal comme le fait le ferronnier, est une activité qui demande beaucoup de savoir-faire et de pratique.

En plus de cela, le ferronnier se doit d’avoir une imagination fertile quand il s’agit de créer les motifs nécessaires à la réalisation de ses œuvres. Ainsi hormis la palette de motifs qu’il a à sa disposition, il est important qu’il puisse concevoir des dessins et motifs uniques et originaux. Par ailleurs, pour une reproduction d’un œuvre existante ancienne, il faudra que le ferronnier puisse avoir des connaissances sur l’art et les différents styles utilisés dans les époques anciennes. Cela lui permettra d’être compétent quand il s’agira de travailler avec des décorateurs ou des architectes sur des demandes bien précises.

Aussi, la réalisation de certaines pièces demande de l’ingéniosité et une précision au millimètre près. Il est donc important pour le ferronnier d’avoir une grande maitrise des formes et de la géométrie. Il doit aussi être adroit, minutieux et très patient.